Rédigé par : Loris Vitry (coach personnel)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Suite à un événement intense, il est fréquent de souffrir d'un trouble de stress post-traumatique.

Face à ce trouble, des symptômes multiples peuvent survenir et gêner le quotidien.

Comment surmonter le stress post-traumatique ?

La sophrologie peut vous aider.

Sophrologie et stress intense post-traumatique

L'état de stress post-traumatique

L'état de stress post-traumatique touche de nombreuses personnes, aussi bien des victimes que des témoins d'événements traumatisants, choquants, marquants.

Le stress est un moyen de défense de l'organisme, tant au niveau du corps que de l'esprit, face à une situation qu'il évalue comme dangereuse.

S'agissant de stress post-trauma, il survient suite au souvenir de l'événement déclencheur ou en présence de tout élément qui pourrait le rappeler : être plongé dans une situation similaire, un mot, un geste, une odeur, un son, une sensation...

Le stress post-traumatique, qui est pathologique, peut se manifester de plusieurs façons : insomnies, nervosité, nausées, phobies sociales, ressassement ininterrompu du souvenir douloureux, flashs, maux de tête, tremblements, tachycardies, sueurs ou encore dépression nerveuse...

Chacun met en place des mécanismes de défense qui lui sont propres.

Ces phénomènes ont un impact très fort sur la vie quotidienne, et il est important d'agir pour aller mieux.

L'impact de la sophrologie sur le trouble de stress post-traumatique

En état de stress post-traumatique, le corps comme l'esprit sont en état d'alerte, tendus.

La sophrologie constitue un travail sur soi, pour se focaliser le positif qui entoure chaque situation, et inviter enfin à la relaxation, physique et émotionnelle.

Le travail sur soi passe par le fait d'avancer à son rythme, de faire un travail d'introspection, pour accepter les événements passés.

Il s'agit de sortir du déni, de comprendre, et enfin de gérer les émotions qui en découle.

La sophrologie aide à prendre conscience de l'impact psychologique, sans négliger le physique.

Sophrologie, respiration et stress post-traumatique

Pour atteindre ces objectifs, mener à l'état de pleine conscience et détendre le corps et l'esprit grâce au lacher prise, la sophrologie s'appuie sur des techniques de respiration.

Elle sollicite le diaphragme, pour le détendre.

Car un diaphragme libéré favorise la bonne circulation des flux d'énergie et oxygène correctement le corps, le cerveau, le coeur, ce qui est indispensable pour se sentir mieux.

Or le diaphragme absorbe les chocs émotionnels et physiques auxquels nous sommes confrontés.

Face à une situation traumatisante, il a donc subi une très forte tension, jusqu'à se bloqué.

Il est donc important de le libérer.

Cela passe par la respiration.

Le diaphragme est le muscle de la respiration.

En s’efforçant de normaliser le rythme respiratoire, le blocage du diaphragme se détend.

Les mouvements respiratoires massent le corps de l'intérieur, l'amenant peu à peu à se détendre, et enclenchant ainsi la démarche d'une meilleure gestion des émotions et d'apaisement du stress post-traumatique.

Loris Vitry, coach en respiration et yoga thérapeute, nous explique dans son atelier vidéo complet et gratuit le rôle du diaphragme et d'une respiration contrôlée dans le mieux être.

Son discours, illustré par 7 vidéos pratiques, nous fait prendre conscience de l'importance de ces facteurs naturels, à ne surtout pas négliger.

Découvrez 5 vidéos gratuites qui vous expliquent la seule solution pour libérer votre plexus solaire et votre diaphragme !


Lire aussi :

Reflux gastrique : comment arrêter les remontées acides ?

Comment gérer son stress en toutes circonstances ?