Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La peur fait partie des émotions. Il est donc tout à fait normal de la ressentir en cas de danger. Toutefois, lorsque la peur survient pour des choses sans fondement, on peut la qualifier de peur anormale, irrationnelle, voire de phobie. Comment surmonter ses peurs irrationnelles ? La solution pour mieux gérer la peur.

Peur anormale : comment surmonter ses peurs irrationnelles ?

La peur, processus d'alerte

La peur fait donc partie des émotions. Il est naturel de la ressentir face à des situations potentiellement dangereuses. Nous y sommes confrontés depuis la plus tendre enfance, avec par exemple la peur de la séparation ou encore la peur du noir.

En grandissant, les peurs de l'enfance sont le plus souvent surmontées. Mais pas toujours. De plus, de nouvelles peurs peuvent survenir, même sans fondement.

La peur est un processus de survie, elle met notre cerveau et notre corps en état d'alerte face au danger, pour que nous puissions réagir : mise en œuvre d'un processus de fuite ou d'évitement...

Toutefois, lorsque la peur devient anormale voire même phobique, les impacts sur la vie quotidienne peuvent être incommodants.

Vaincre les peurs anormales ou phobies

La peur anormale et irrationnelle implique une grande anxiété. Les émotions face à une situation donnée ne sont plus contrôlées.
La peur irrationnelle peut se manifester par différents symptômes : une crise de tétanie, une crise de panique, de l'hyperventilation chronique, des sueurs, des nausées, de l'évitement...

Elle peut impacter la vie privée, mais aussi le cadre professionnel. Par exemple, c'est le cas avec la phobie de prendre l'avion. Les personnes qui en souffrent auront des réticences à voyager, au risque de passer à côté de découvertes intéressantes, de loisirs ou même d'opportunités professionnelles.

Il existe de très nombreuses phobies, et rares sont les personnes qui ne souffrent pas d'au moins une peur irrationnelle. Citons par exemple la peur des araignées, des serpents, de l'ascenseur, de l'avion, de la foule, de l'orage, la claustrophobie...

Dompter ses peurs irrationnelles

Rechercher des informations pour mieux connaître ce qui nous terrifie est un premier pas pour apaiser ses craintes. Cela peut permettre de relativiser certaines choses. De même, en parler peut permettre de voir les choses sous un angle différent.

Toutefois, tenter de rationaliser n'est pas suffisant, car la peur est au-delà de ça, irrationnelle.

Est-ce que la respiration peut aider à dompter ses peurs ?

Oui. Il s'agit toutefois de savoir contrôler son souffle, son rythme doit être normalisé. En oxygénant correctement son corps, le diaphragme tendu se libère, le corps de détend. Les muscles ne se tétanisent plus, la respiration permet de garder toutes ses facultés et son discernement.

Si le souffle est déréglé, les flux d'air ne circulent pas normalement et les bienfaits ne peuvent pas se faire sentir.

Malheureusement, face à une grande peur, le diaphragme se contracte et se tend.

Loris Vitry, coach en respiration, délivre ses précieux conseils pour mieux respirer et libérer le diaphragme à travers son propre concept de respiration intermittente. Son atelier vidéo gratuit et complet illustre clairement l'importance de la respiration normalisée.

Découvrez 5 vidéos gratuites qui vous expliquent la seule solution pour libérer votre plexus solaire et votre diaphragme !


Lire aussi :

Timidité maladive : comment vaincre sa gêne ?

Comment soulager les douleurs au dos par la respiration ?