Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La douleur pendant la respiration peut avoir différentes causes. La douleur peut souvent être ressentie lors de la respiration profonde et de la toux ou des éternuements, mais peut également survenir lors d'une respiration superficielle. Elle peut s'étendre au dos, au niveau des lombaires mais également au niveau des cervicales et dans toute autre partie du dos. La cause peut être liée à différents phénomènes. Les éléments pouvant augmenter le risque de douleur au bas du dos sont une mauvaise respiration et des mouvements incontrôlés de la colonne vertébrale.

J'ai du mal à respirer et j'ai mal au dos

Le traitement médicamenteux n'est pas toujours nécessaire: parfois, les symptômes disparaissent naturellement à l'aide de la respiration.

Le diaphragme : un rôle clé dans la maîtrise des maux de dos

Les muscles d'inhalation et plus particulièrement le diaphragme jouent un rôle clé dans le contrôle de la colonne vertébrale, ce qui est crucial pour le contrôle postural. Chez les personnes souffrant de douleurs lombaires, on sait qu’il existe une association avec un contrôle postural réduit. Les personnes souffrant de douleur au bas du dos utilisent moins de signaux proprioceptifs du dos lors d'une charge accrue sur les muscles respiratoires, nécessaires au contrôle de l'équilibre. En outre, les personnes souffrant de douleurs lombaires semblent être plus sensibles à la fatigue du diaphragme que les personnes en bonne santé.

Dans une étude récente, des chercheurs ont constaté que l’entraînement ciblé des muscles respiratoires chez les personnes souffrant de lombalgie améliorait le contrôle postural et réduisait la gravité des symptômes.

Chez les personnes souffrant de douleurs lombaires, les problèmes respiratoires surviennent remarquablement plus souvent que chez les populations en bonne santé, et inversement. Les personnes souffrant d'une respiration bloquée ont souvent mal au bas du dos. En cas de lombalgie, des facteurs immunologiques, biomécaniques, psychosociaux et socio-économiques jouent un rôle. Étant donné que ces facteurs jouent également un rôle dans les problèmes respiratoires, la présence de troubles respiratoires peut être corrélée à la douleur au bas du dos.

D'un point de vue anatomique, nos poumons, cœur, foie, estomac, œsophage, rate, pancréas, intestins,… sont tous dans cette région. Ces organes sont tous situés sur ou sous notre diaphragme. Donc, quand il y a une surcharge ou un problème de digestion dans l'un de ces organes, le diaphragme est sous tension. Nous devons donc traiter la tension dans le diaphragme tendu afin de réduire la douleur dans le milieu du dos.

Le mode de respiration modifié peut également être important, car le mouvement modifié du diaphragme a une influence sur la stabilité de la colonne vertébrale.

Lutter contre le mal de dos en apprenant à respirer

Une bonne respiration est extrêmement importante pour la nutrition du disque intervertébral, une structure régulièrement endommagée chez les patients souffrant de lombalgie. Il est donc tout à fait possible que ces patients, qui présentent également un schéma respiratoire différent au cours de leurs activités quotidiennes, entretiennent les symptômes.

La respiration et les mouvements fonctionnels ainsi que le rétablissement éventuel de l'équilibre peuvent avoir un impact majeur sur les douleurs lombaires. Dans la plupart des cas, les maux de dos élevés sont dû à une mauvaise respiration et disparaîtront automatiquement.

Avec des techniques de manipulation spéciales, votre diaphragme tendu peut être relâché. Il existe un certain nombre de techniques plus douces qui aident également. Votre diaphragme est ensuite libéré lentement via la cavité abdominale et les côtes inférieures. Des techniques de relaxation et de respiration peuvent également être utilisées à cet effet.

Souffrez-vous de maux de dos importants et depuis un certain temps? Loris est spécialisé dans le traitement du diaphragme par la respiration, et donc indirectement des maux de dos. En espérant que cela vous aide à remédier ou à réduire les douleurs lombaires ainsi que le mal de dos.


Lire aussi :

Comment augmenter les globules rouges (hémoglobines)?

Maigrir par la cohérence cardiaque