Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Les rots sont un processus naturel normal.

D'ailleurs, ils sont même guettés et attendus après le repas de bébé.

Mais en grandissant, ils peuvent devenir gênant s'ils se manifestent trop souvent, notamment en public.

Que faire en cas d'éructation excessive pour moins roter ?

La solution de Loris Vitry, coach en respiration et yoga thérapeute.

Eructation excessive : comment moins roter ?

L'éructation, un flux d'air trop important

Lorsqu'une quantité d'air importante s'accumule dans l'estomac, celui-ci, une fois rempli, finit par l'expulser.

C'est l'éructation, plus connue sous le nom de rôt ou de renvoi d'air.

Lorsque ce phénomène se produit trop souvent, il peut provoquer une gêne pour la personne qui le subit pendant une mauvaise digestion.

Ils surviennent le plus souvent après les repas, lorsque la nourriture ou les boissons sont ingurgitées trop rapidement ou suite à la consommation de boissons gazeuses.

Fumer est également un phénomène favorisant l'ingestion inappropriée d'air.

Les femmes enceintes sont aussi particulièrement sujettes au phénomène d'éructation.

Cependant, d'autres causes peuvent être responsables des rots, notamment un reflux gastro-oesophagien, une inflammation de l'estomac ou encore l'anxiété.

Comment diminuer les rots?

Des mesures simples peuvent agir pour diminuer la fréquence des rôts.

Prendre son temps pour manger, manger léger, préférer les boissons plates, ne pas boire à la paille, évite d'ingérer de l'air superflu.

Mais pour une action durable, compte tenu que c'est le flux d'air qui est en cause dans l'éructation excessive, il est recommandé de travailler sur la respiration et le diaphragme.

Solutionner l'éructation excessive en maîtrisant sa respiration

L'éructation excessive vient donc de l'aspiration d'air de façon inopinée.

Maîtriser les flux d'air soulage et diminue de manière conséquente les renvois.

La respiration doit être contrôlée.

Le diaphragme joue un rôle essentiel.

Il est situé entre la partie pulmonaire et la partie abdominale.

Il est le muscle de la respiration, celui qui permet aux poumons de se remplir et de se vider d'air.

Bien respirer passe par un diaphragme libéré.

La respiration, si elle s'effectue correctement, apporte toute l'oxygène dont le corps a besoin pour fonctionner, en quantité suffisante.

Il rejette ensuite le Co2, lui aussi dans un dosage parfait.

Il n'a pas besoin d'en chercher plus, en ventilant plus au risque de saturer l'estomac et de provoquer à terme des éructations excessives.

A contrario, un diaphragme contracté, serré, bloqué ne permettra pas la bonne circulation des flux d'air.

Maîtriser sa respiration n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît.

La respiration se dérègle facilement, pour diverses raisons comme le stress, l'anxiété, les chocs physiques et émotionnels...

Il est toutefois possible de corriger ce dérèglement pour retrouver un rythme respiratoire optimal.

Loris Vitry, coach en respiration, est le créateur du concept de respiration intermittente, à mi-chemin entre son vécu personnel et ses savoirs professionnels.

Il nous explique, dans son atelier vidéo gratuit et très complet, comment la respiration peut agir efficacement sur divers désagréments liés à la santé, à l'instar des éructations excessives.

Les 7 erreurs courantes sur lesquelles s'appuie sa démonstration sont particulièrement significatrices.

Découvrez 5 vidéos gratuites qui vous expliquent la seule solution pour libérer votre plexus solaire et votre diaphragme !


Lire aussi :

Comment calmer une crise d’angoisse naturellement ?

Libération du péricarde : comment apaiser son cœur ?