Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La crise d'angoisse est la conséquence de plusieurs causes, et elle peut être impressionnante. Il est urgent de la calmer et le premier réflexe est souvent de trouver du réconfort par des moyens manufacturés : médicaments, nourriture... Pourtant, l'angoisse est souvent associée à une envie de retour aux sources. Comment calmer une crise d'angoisse naturellement ? Elément de réponse.

Comment calmer une crise d'angoisse naturellement ?

La crise d'angoisse, ou quand la situation paraît inextricable

La crise d'angoisse est la manifestation de troubles à la fois physiques et émotionnels. Elle est également connue sous le nom de crise de panique et crise d'anxiété. Sa manifestation est assez impressionnante, même si son intensité varie d'une crise à l'autre. La personne en crise perd littéralement le contrôle de ses émotions et de son corps. La crise d'angoisse survient face à une situation durable qui semble inextricable, ce qui génère une très forte anxiété, à laquelle vient s'ajouter une réaction physique du corps.

La crise d'angoisse, trouble émotionnel et physique

La crise d'angoisse survient donc lorsqu'on se sent submerger par ses émotions négatives, dont on arrive plus à garder le contrôle ou à lâcher prise. Elle peut survenir son qu'un déclencheur particulier soit identifié, mais plutôt une accumulation de facteurs ou encore une grande fatigue. Elle peut aussi survenir avec d'autres signes avant coureurs, comme par exemple une dépression ou encore de mauvaises habitudes alimentaires.

Outre la grande détresse émotionnelle ressentie lors de la survenue de la crise d'angoisse, des symptômes physiques divers peuvent être ressentis, comme des céphalées (maux de tête), des nausées, un mal de ventre, des frissons, des palpitations cardiaques, ces dernières faisant souvent penser à un infarctus, des vertiges, des difficultés respiratoires avec la sensation d'avoir le souffle court.

Calmer une crise d'angoisse naturellement

Les émotions négatives accumulées viennent au fur et à mesure de leur survenance marquer notre diaphragme. Son rôle est d'absorber les chocs subis par notre corps, aussi bien les chocs physiques que les chocs émotionnels. A terme, celui-ci finit par se bloquer totalement. Or un diaphragme bloqué est propice à une mauvaise oxygénation du corps, ce qui peut entraîner tous les symptômes précédemment cités. Un diaphragme bloqué est donc mis en cause lors de la survenance d'une crise d'angoisse.

Débloquer son diaphragme est donc indispensable pour calmer immédiatement une crise d'angoisse. Le processus de déblocage du diaphragme passe par une méthode entièrement naturelle : la respiration. Respirer profondément masse le diaphragme, qui se détend peu à peu et permet ainsi à l'oxygène et à l'énergie de circuler à nouveau librement.

Pour être efficace, le rythme de la respiration doit être régulier, le souffle réglé. Or, si ce rythme des inspirations et expirations est inné, il peut se dérégler, notamment en raison du stress et des angoisses.

Loris Vitry, coach en respiration, a condensé dans son atelier vidéo gratuit 7 erreurs courantes en matière de respiration. Cet atelier complet a pour objectif de vous donner les clés pour normaliser votre respiration et libérer rapidement votre diaphragme, afin que vous puissiez gérer efficacement et naturellement la montée d'une crise de panique.


Lire aussi :

Anxiété généralisée : comment s’en sortir ?

Eructation excessive : comment moins roter ?