Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Souffrez-vous d'essoufflements pendant les présentations publiques ou d'autres moments de conversation?

Courez-vous après votre souffle?

Vous aurez alors constaté que toute tentative d’en prendre le contrôle aggraverait votre souffle.

Mais qu'est-ce qui aide alors?

Essoufflement en parlant : comment respirer ?

L'essoufflement et la dyspnée : causes

L’essoufflement au moindre effort est fondé sur l’idée que quelque chose ne va pas avec votre respiration, ce qui vous rend étourdi, nauséeux ou à bout de souffle.

Si vous respirez normalement, de l'air contenant des quantités relativement importantes d'oxygène et de dioxyde de carbone pénètre dans les poumons, lesquels sont absorbés par le dioxyde de carbone que vous expirez.

Si vous respirez trop maintenant, il y a beaucoup plus d'oxygène que de dioxyde de carbone.

Votre corps tire la sonnette d’alarme parce que l’équilibre est perturbé, ce qui provoque toutes sortes de problèmes physiques.

Respiration: parlez avec puissance et confiance grâce à une technique simple

L'une des techniques les plus importantes pour parler avec plus de puissance, d'assurance et de confiance est une technique très simple.

Demandez aux chanteurs, aux athlètes, aux pratiquants de yoga ou aux pilotes d’avions quelle est leur technique la plus importante et ils répondront de la même manière.

Un des secrets pour parler avec plus de confiance et de dynamisme : la respiration diaphragmatique.

Apprendre à respirer

Nous vous entendons penser: "Je peux maintenant respirer."

Tout à fait vrai, nous ne pouvons pas vivre sans respirer.

Dans ce cas, il ne s'agit pas de la respiration naturelle pour continuer à vivre, mais de la respiration dont vous avez besoin de parler.

Lorsque vous parlez à un public, vous avez besoin de plus d'oxygène pour produire un son.

En outre, vous devez expirer plus longtemps que la normale.

Parler n'est rien de plus qu'une expiration contrôlée.

Pour bien parler en public, la respiration diaphragmatique est une nécessité.

Il est important que vous désapprenez la respiration superficielle.

Pendant la respiration diaphragmatique, vous utilisez votre diaphragme pour respirer.

En utilisant le diaphragme au lieu du thorax, vos poumons peuvent se dilater davantage, vous permettant de respirer beaucoup plus profondément.

Le résultat : plus d'air et plus d'oxygène, donc vous parlez plus clair et plus fort.

Les avantages de respirer par le diaphragme

Faites de l'exercice régulièrement et la respiration diaphragmatique deviendra votre respiration habituelle.

Le résultat : vous parlerez plus fort et semblerez donc plus confiant et convaincant.

Cela peut sembler un peu exagéré, parler mieux en respirant différemment, mais c'est certainement vrai.

Après tout, la respiration diaphragmatique est plus qu’un autre moyen de respirer :

  1. Il ralentit votre fréquence cardiaque et vous apaise physiquement parce que vous respirez plus profondément, vos poumons reçoivent plus d'oxygène.
    Cela ralentit votre fréquence cardiaque et vous fait sentir beaucoup moins stressé en diminuant votre nervosité.
  2. Votre cerveau reçoit plus d'oxygène.
    Parce que tu as plus d'oxygène, tu te sens plus nette.
  3. Il change votre attitude et votre apparence.
    La respiration abdominale vous empêche de vous "effondrer".
  4. Vous parlez avec autorité.
    Parler n'est rien de plus qu'une expiration contrôlée.
    Plus d'oxygène fournit un son plus profond et plus fort.
    Votre public vous considérera comme une autorité.
  5. Vous obtenez plus de volume à la fin de vos phrases.
    Les mots les plus importants viennent à la fin de la phrase : le coup de poing.
    Parce que vous obtenez plus d'oxygène, vous pouvez donner plus de pouvoir à ces dernières phrases.
  6. Vous semblez plus confiant.
    Vous n'êtes pas nerveux, vous êtes vif et avez une bonne attitude, vous faites bon usage de votre voix et vos derniers mots dans une phrase sont puissants.
    Vous donnez à votre public l'impression que vous avez tout sous contrôle et que vous savez gérer le stress.

Une bonne respiration est une technique cruciale pour un bon orateur dans chaque situation.

Découvrez la méthode de respiration intermittente pour vous permettre une respiration plus calme pour vous permettre de parler sans vous essouffler (dyspnée).

Découvrez 5 vidéos gratuites qui vous expliquent la seule solution pour libérer votre plexus solaire et votre diaphragme !


Lire aussi :

BPCO et dyspnée : comment les soulager ?

Estime de soi : comment augmenter son amour propre ?