Avertissement: Les informations qui vont suivre sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Atelier vidéo gratuit (1h) ▶ Déblocage du diaphragme

La connaissance du diaphragme, son rôle et son fonctionnement sont encore méconnus du grand public. Pourtant, c’est un organe très important dont il ne faut pas négliger car il est une clé vers le bien être.

Comment relâcher la pression sur son diaphragme

Qu’est-ce que le diaphragme ?

C’est ce qu’on appelle une « cloison » musculo-tendineuse entre la cavité abdominale et la cavité thoracique. Le diaphragme est un muscle est très large, aplati et possède une forme de voûte. Il est le principal artisan de l’inspiration réalisée lors de la respiration. En effet, c’est lui qui va contracter et se décontracter pour faire venir l’oxygène et rejeter le dioxyde de carbone de notre organisme.

Son fonctionnement est simple : à l’inspiration il se contracte donc s’abaisse et s’aplatit. Les muscles intercostaux font remonter les côtes ce qui pousse le sternum en avant et fait s’élever la cage thoracique. La pression a l’intérieur du thorax diminue ce qui fait un appel d’air extérieur et permet à l’air de rentrer dans les poumons.

Pour ce qui est de l’expiration, le diaphragme et muscles intercostaux se relâchent. La cage thoracique s’abaisse donc son volume diminue augmentant sa pression interne. Les poumons se rétractent et l’air n’a d’autre choix que de s’échapper.

Pourquoi il y a pression sur le diaphragme ?

Comme il est au centre du phénomène de respiration, qui nous permet de vivre, cet organe est soumis à des problèmes qui altèrent son fonctionnement. Parfois, on sent une pression au niveau du plexus solaire, c’est-à-dire juste en dessous du sternum. Cela provient d’une tension maintenue du diaphragme. Quand on stresse, celui-ci a tendance à se contracter, provoquant ce sentiment de pression. Lorsqu’on a le hoquet ou à la fin de sanglots, on parle alors de contraction involontaire et brusque du muscle de la respiration, ce qui s’apparente à des spasmes.

Voyons les origines de ces moments désagréables :

  • Un stress chronique
  • Une mauvaise posture générale ou tenue trop longtemps (assis au travail par exemple)
  • Un choc émotionnel
  • Un coup physique (sur le plexus, sur le dos)
  • Le froid
  • Une position des organes et potentiellement leur chute (ptôse)
  • Un muscle pas assez tonique
  • Une activité physique spécifique (apnée)

Comment débloquer le diaphragme et relâcher une crampe ?

Quand le diaphragme est contracté, il a tendance à le rester. C’est alors qu’un cercle vicieux est enclenché puisqu’une tension à cet endroit du corps engendre du stress, qui lui-même renforce cette pression. Si cet organe se retrouve bloqué, des conséquences comme une crispation du plexus, une respiration plus difficile ou un dos vouté peuvent apparaître.

Relâcher la pression sur ce muscle est donc quelque chose d’important et à ne pas négliger. Un travail sur la respiration est ainsi nécessaire pour détendre l’organe et faire en sorte qu’il fonctionne ainsi correctement. Il faut commencer par faire attention à la façon dont on respire. Votre ventre se gonfle-t-il lors de l’inspiration ? Y a-t-il un souffle assez long lors de l’expiration ? L’observation permettra de voir si votre respiration est déréglée ou non.

Loris Vitry, coach en respiration et yoga thérapeute, a développé, gratuitement, un atelier vidéo qui explique le rôle important de la respiration pour la santé. Il y explique, à l’aide d’exemples et d’exercices, comment libérer son diaphragme et améliorer son bien-être.


Débloquer votre diaphragme (atelier vidéo gratuit de 1h) ▶ Découvrez les pires erreurs à éviter et la solution inédite et exclusive (jamais vue ailleurs, ni au yoga, ni chez le kiné ou l'ostéo).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment augmenter sa confiance en soi rapidement ?

L'article suivant : Comment augmenter sa confiance en soi rapidement ?