Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)
Validé par : Cathy Maillot (ostéopathe D.O)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment débloquer votre diaphragme ? (atelier vidéo gratuit de 1h) ▶ Découvrez les 3 erreurs à éviter ainsi qu'une solution exclusive (méthode jamais vue ailleurs).

Lors du cycle de vie, l'homme est sujet à différentes maladies pouvant affecter diverses parties du corps.

La dorsalgie qui se traduit par un point douloureux entre les deux omoplates et une difficulté de respirer, est un exemple.

Vous avez certainement déjà entendu parler de cette douleur, mais sans peut-être connaître les causes et manifestations.

Cet article vous renseigne davantage sur le sujet.

Lisez donc son contenu pour en savoir plus sur la dorsalgie.

Point douloureux entre les omoplates et difficulté à respirer?

Qu’entend-on par dorsalgie ?

La dorsalgie est une douleur qui fait suite à un mauvais fonctionnement des articulations de la cage thoracique.

Cela implique le phénomène d’entrave localisé au niveau des 12 vertèbres dorsales D1 à D12 et des os qui y sont intimement liés.

Le sujet qui en souffre est alors atteint d’une douleur au thorax, comme un point douloureux entre les omoplates ou une douleur présente dans la même zone.

En réalité, le mauvais fonctionnement des articulations est causé par un diaphragme tendu qui tire sur ces attaches.

Les causes de la douleur entre les omoplates

Il existe plusieurs causes pouvant être à l’origine d’une dorsalgie chez une personne.

  • Un diaphragme bloqué
  • Un accident
  • La pratique de sports de contact
  • L’adoption de mauvaises positions
  • Un travail répétitif
  • L’adoption d’une mauvaise posture lors de la grossesse.

Si elle n’est pas vite traitée, la dorsalgie peut empirer et conduire au syndrome costo-vertébral.

Celui-ci est dû à un mouvement inhabituel entre la côte et la vertèbre qui y est associée.

Le syndrome costo-vertébral peut engendrer une inflammation ainsi que des réactions neurophysiologiques.

Cette dysfonction de mouvement empêche le thorax de se gonfler pleinement.

De plus, le sujet souffrant de dorsalgie, peut développer la toux ou sentir le mal lors d’une profonde respiration.

Les manifestations de la dorsalgie

La dorsalgie se manifeste par une sollicitation plus poussée des muscles de soutien.

C’est notamment le cas chez les personnes ayant une très faible activité sportive.

En effet, trop solliciter les tissus de soutien entraîne un dysfonctionnement du système nerveux adjacent.

Mis à part les douleurs entre les omoplates, on note d’autres symptômes relatifs à la dorsalgie dont des douleurs à gastriques, ou aux alentours du sternum.

Être exposé à un certain niveau de stress sur une période peut entraîner l’apparition des symptômes liés à la dorsalgie.

Cela conduit donc à une inflammation dorsale des tissus du système nerveux devenus hyperactifs.

On peut aussi s’attendre si cela empire, à des brûlures d’estomac ou à l’ulcère proprement dit.

Comment se soulager le point douloureux entre les omoplates ?

Afin d’être sûr de l’origine d’un problème de digestion, il est recommandé de faire appel au diagnostic d’un spécialiste comme un ostéopathe, un kinésithérapeute ou un chiropracteur.

On peut réduire l’inflammation si l’on applique de la glace sur la zone douloureuse, en usant de sacs de gelée flexible congelés.

Quant aux spasmes douloureux, ceux-ci peuvent être réduits suite à l’application sur les muscles intercostaux, de chaleur.

La dorsalgie est un problème de santé important, dont il faut procéder au traitement aussitôt qu’on le diagnostique.

Cela augmentera considérablement les chances de guérir très vite de ce problème.

Procéder à la correction de l’articulation dysfonctionnant, débloquer le diaphragme bloqué qui engendre ses blocages articulaires, sont un gage de réduction de l’inflammation constatée.

Il est également conseillé, de faire un bilan régulier auprès de son ostéo afin de connaître l’état de sa santé ostéo-musculaire.



Lire aussi :

Impuissance masculine et trouble de l’érection: solution ?

Comment augmenter son QI en respirant mieux ?