Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)
Validé par : Cathy Maillot (ostéopathe D.O)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment débloquer votre diaphragme ? (atelier vidéo gratuit de 1h) ▶ Découvrez les 3 erreurs à éviter ainsi qu'une solution exclusive (méthode jamais vue ailleurs).

Essoufflement, vertige et oreille bouchée, quel lien existe-t-il entre ces différents maux ?

En fait, l’essoufflement et le bouchage des oreilles peuvent facilement provoquer des vertiges.

Dans cet article, nous vous présenterons non seulement leurs causes et conséquences, mais aussi les solutions utiles pour vous procurer un meilleur bien-être.

Essoufflement, vertige et oreille bouchée

Quelles sont les causes potentielles ?

Bien que l’essoufflement et les oreilles bouchées conduisent aux vertiges, nous présenterons les causes de chaque pathologie de façon séparée.

Cause des vertiges

Les vertiges sont causés par :

  • les maladies de l’oreille (maladie de Ménière, otites…),
  • l’essoufflement,
  • les troubles neurologiques (AVC, traumatisme crânien…),
  • l’exposition aux substances nocives (drogue, alcool…).

Causes des oreilles bouchées

Plusieurs situations peuvent justifier cela.

Nous pouvons citer :

  • la rhino-pharyngite ou le rhume,
  • les otites (infection de l’oreille),
  • la sinusite,
  • le barotraumatisme (trouble de gaz dans l’organisme),
  • la présence d’un corps étranger, de saletés (cérumen),
  • les tumeurs, boutons et l'eczéma dans l’oreille.

Bref, les causes du bouchage des oreilles sont nombreuses.

Causes de l’essoufflement

Nous pouvons citer entre autres :

  • Les pathologies cardiaques ou respiratoires (cancer du poumon, asthme, troubles cardiaques, tuberculose…)
  • La consommation de substances nocives (tabagisme, alcool, intoxication au carbone…)

Quelles sont les conséquences ?

Si vous souffrez de l’une ou l’autre de ces pathologies, les conséquences sur votre quotidien sont les suivants.

Les effets des vertiges

  • la fatigue,
  • les nausées et les vomissements,
  • les turbulences, les blessures ou fractures liées aux chutes brusques.

Les effets des oreilles bouchés

Au-delà des vertiges, les oreilles bouchées conduisent à :

  • une mauvaise ouïe : vous écoutez ou entendez difficilement ce qui est dit autour de vous,
  • une sous-estimation de soi : à ce niveau, votre mal vous affaiblira, la dépression et le repli sur soi peuvent s’installer en vous.

Les effets de l’essoufflement

Les conséquences ici sont :

  • des difficultés respiratoires : vos voies respiratoires peuvent être complètement ou légèrement bouchées,
  • déplacement et activités quotidiennes limitées : la mauvaise respiration limitera vos efforts, il vous sera difficile d’effectuer des tâches trop exigeantes tels que le sport et même les travaux ménagers courants.

Quels sont les traitements ?

Concernant ces problèmes, en principe, c’est suite à un diagnostic qu’un médecin sera en mesure de proposer un traitement adéquat.

D'après les conseils des différents professionnels, voici les traitements les plus efficaces.

Pour les vertiges

En fonction de leurs origines, le traitement des vertiges peut conduire à une hospitalisation.

Ainsi, en cas de névrite vestibulaire, des tranquillisants contre l’anxiété, des calmants antihistaminiques, ou encore les antiémétiques contre les nausées et vomissements sont conseillés.

Pour d’autres origines, les séances d’ostéopathie, des granules d'homéopathie vous seront utiles.

Pour les oreilles bouchées

Le traitement des oreilles bouchées aussi dépend de son origine.

Ainsi en cas d’otite, désinfectez vos oreilles avec du sérum et prenez des médicaments conseillés par votre médecin.

En cas de bouchon de cérumen, faites recours à un produit pouvant dissoudre le bouchon.

Vous devez éviter l’utilisation des cotons-tiges pour éviter d’enfoncer davantage les bouchons.

Pour l'essoufflement

Si votre essoufflement est lié à un trouble respiratoire, asthme ou cardiaque, votre médecin vous soumettra à un traitement médical.

Si vous êtes essoufflés par d’autres causes, il vous sera par exemple déconseillé de fumer, de consommer de l’alcool ou de vous rapprocher des substances nocives.

En définitive, les différentes pathologies présentées plus haut constituent des maux récurrents qui touchent une bonne partie d’individus.

À travers leurs causes, effets et traitements, vous les avez sûrement mieux cernés.

Toutefois, ne suivez aucun traitement si celui-ci n’a été proposé par votre médecin.



Lire aussi :

Essoufflement rapide en marchant : que faire ?

Essoufflement de la femme enceinte pendant la grossesse ?