Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)
Validé par : Cathy Maillot (ostéopathe D.O)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment débloquer votre diaphragme ? (atelier vidéo gratuit de 1h) ▶ Découvrez les 3 erreurs à éviter ainsi qu'une solution exclusive (méthode jamais vue ailleurs).

L’essoufflement et la bouffée de chaleur sont des phénomènes qu’on observe le plus souvent chez les êtres humains.

En réalité, il s’agit de petits signes qui se manifestent naturellement, mais disparaissent avec le temps.

Cependant, il peut arriver qu’ils se présentent aussi comme un malaise ou un symptôme.

Que ce soit l’un ou l’autre, il est nécessaire d’y prêter une attention particulière.

Néanmoins, on ne peut pas affirmer avec précision, de quel cas il s’agit à moins d’avoir un minimum de connaissance à leur sujet.

Que faut-il donc savoir à propos de ces deux gênes ?

Nous vous en parlons dans cet article.

Essoufflement et bouffée de chaleur

Essoufflement et bouffée de chaleur : quels sont leurs points communs ?

L’essoufflement est un signe normal qui apparaît chez tout individu.

C’est une sensation qui se traduit par l’augmentation du rythme respiratoire de l’organisme.

Chez une personne en bonne santé, il est tout à fait logique de ressentir un tel changement, surtout après avoir exercé un grand effort.

Cependant, il devient problématique lorsqu'il se manifeste au repos ou après une pression minime.

Si l’on constate également qu’il s’aggrave, alors il ne faut pas le prendre à la légère.

La bouffée de chaleur, quant à elle, est aussi un signe naturel qui survient d’une manière brutale, mais qui s’estompe naturellement après quelques minutes.

Il s’agit, en réalité, d’une moiteur que l’on ressent souvent au niveau du cou, du visage ou même du thorax.

D'une manière générale, on remarque que l’essoufflement et la bouffée de chaleur sont des phénomènes qui présentent de nombreux points en communs.

Pour commencer, ces deux maux n’étant pas des pathologies en tant que telles, il est alors facile de vite s’en débarrasser en suivant des traitements.

De même, ce sont des problèmes qui présentent parfois les mêmes causes.

Il existe, en effet, certains faits qui peuvent provoquer à la fois l’essoufflement et la bouffée de chaleur.

De ce fait, une personne qui fume du tabac est un sujet qui est exposé à ces deux types de malaises.

Essoufflement et bouffée de chaleur : comment distinguer l'un de l'autre ?

L’essoufflement et la bouffée de chaleur sont des maux qui présentent de nombreuses ressemblances.

Néanmoins, cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agit de la même maladie.

Pour commencer, l’essoufflement se présente, pour la plupart des cas, comme un symptôme.

De ce fait, il peut être le signe d’un problème d’origine cardiaque.

En la matière, on en distingue plusieurs sortes qui s’expriment généralement compte tenu de l’âge du sujet.

À titre illustratif, on peut citer, un ancien infarctus du myocarde , un dysfonctionnement des valves cardiaques ou encore une hypertension artérielle.

Ce sont des exemples de malaises qui sont fréquents chez les personnes adultes qui ont déjà dépassé la quarantaine.

Par contre, la bouffée de chaleur est un mal qui se signale le plus souvent chez les femmes au moment de la ménopause.

À cet instant, celles-ci subissent, en effet, des troubles hormonaux qui se soldent par l’apparition de ce phénomène.

Il s’agit donc d’un malaise qu’on peut ressentir à la suite d’un déséquilibre.

Elle peut aussi se présenter comme un symptôme.

Dans ces cas de figure, elle peut révéler la présence d’une hypoglycémie ou même d’un trouble thyroïdien.

L’essoufflement et la bouffée de chaleur sont des phénomènes qui se ressemblent sur plusieurs points.

Cependant, ils sont également différents au niveau leurs manifestations et d’autres facteurs.

Néanmoins, pour l'essoufflement comme pour la bouffée de chaleur, cela peut provenir aussi d'un blocage du diaphragme qui provoque une mauvaise oxygénation et donc un malaise visible (bouffée de chaleur, rougeur) et audible (essoufflement) chez la personne souffrante.

Il est donc important d'apprendre à libérer son diaphragme en toute circonstance.

Vous pouvez donc suivre cet atelier vidéo gratuit pour avoir les conseils avisés de Loris Vitry, Yoga Thérapeute et coach en respiration.



Lire aussi :

Essoufflement et bouche sèche : comment se réhydrater ?

Essoufflement et BPCO : comment mieux s’oxygéner 24h sur 24 ?