Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h)

Découvrez les 3 erreurs à ne surtout pas faire pour débloquer votre diaphragme et votre respiration (99% des gens font l'erreur n°2).

Le dysfonctionnement de l’organisme peut se traduire par certaines sensations désagréables.

Au nombre de celles-ci, on retrouve l’essoufflement et la bouche sèche.

Elles sont de véritables casse-tête pour les sujets souffrants, car les douleurs stigmatisent et oppressent aussi bien physiquement que psychologiquement.

Mais grâce à certains traitements, elles sont vite apprivoisées.

Découvrez dans cet article, l’essentiel à retenir sur ces pathologies.

Essoufflement et bouche sèche

L’essoufflement

L’essoufflement est une sensation qui se traduit par des difficultés respiratoires.

C’est une respiration qu’on ne maîtrise pas et dont on n’a pas conscience.

Elle est normale, lorsqu'elle survient après des travaux pénibles ou des efforts ardus : l’organisme subit un rythme inhabituel.

Cette sensation crée une augmentation du rythme respiratoire qui à son tour sollicite l’organisme à produire plus d’oxygène.

Dans le cas où, cette sensation survient lors des efforts insignifiants ou minimes, il s’agit d’une pathologie.

Il faut expressément consulter un médecin au risque de faire face à des douleurs lancinantes à la poitrine.

Causes éventuelles et symptômes

L’essoufflement habituel ou normal peut être lié à l’anxiété, aux crises d’angoisses ou même à l’obésité.

Dans le cas d’une pathologie ou d’un essoufflement anormal, les principales causes sont liées aux troubles du cœur ou des poumons.

Parmi les causes éventuelles, on retrouve :

  • l’anémie,
  • les pathologies cardiaques et respiratoires,
  • le tabagisme,
  • le cancer des poumons, etc.

Dans certains cas, cet essoufflement s’accompagne d’une forte fièvre, d’un sifflement lors de la respiration ou d’un gonflement des pieds.

Il urge de consulter un professionnel de la santé pour effectuer un bilan médical exhaustif afin d’élaborer un traitement adéquat.

Traitement

Le traitement est élaboré par un médecin qui après consultation, situe les causes de la gène.

Si elle est causée par une infection respiratoire, des antibiotiques adéquats seront prescrits.

Si elle est d’ordre cardiaque, des soins curatifs seront apportés pour limiter les symptômes.

Toutefois, il existe des médicaments puissants qui luttent contre l’essoufflement causé par une crise d’asthme.

Dans tous les cas, pour obtenir un résultat probant, le mieux est d’arrêter de fumer et d’éviter l’exposition au monoxyde de carbone.

La sécheresse buccale

Qu'est-ce que la sécheresse buccale et comment la traiter ?

La bouche sèche : définition et causes

Encore appelée xérostomie, la bouche sèche est une sensation gênante qui apparaît lorsqu'il y a une faible sécrétion de salive.

La salive est produite par les glandes salivaires et joue plusieurs rôles.

Elle protège les muqueuses et les gencives, lubrifie la bouche, facilite la mastication et la digestion.

Lorsqu'il y a un manque de production de salive, on parle d'hyposialie.

Ce phénomène entraîne un dessèchement buccal.

Des douleurs apparaissent alors lors de la déglutition ou de la mastication.

Douleurs qui s’accompagnent de sensation de brûlures.

Multiples sont les causes de la xérostomie.

Toutefois, elle est un effet secondaire de certaines pathologies comme l’essoufflement, le cancer, le diabète ou de certains traitements médicamenteux.

La consommation de drogues, le tabagisme, le vieillissement, le stress sont autant de facteurs qui causent la sécheresse buccale.

Comment traiter cette pathologie ?

En observant quelques mesures, on peut éviter cette sensation désagréable.

Il faut pour ce faire :

  • prioriser la prise des aliments mous,
  • utiliser les bonbons ou gommes pour stimuler la salivation,
  • boire régulièrement de l’eau dans la journée,
  • se brosser les dents plusieurs fois par jour,
  • se tenir loin des aliments qui augmentent la déshydratation,
  • supprimer la consommation du tabac.

Si ces précautions sont insuffisantes, l’idéal est de consulter un médecin qui après analyse vous proposera des traitements plus efficaces.

De plus, de nombreux cas d'essoufflement sont dus à un blocage du diaphragme.

Rien ne vous empêche donc de suivre cet atelier vidéo gratuit et de découvrir les conseils avisés de Loris Vitry, Yoga Thérapeute et coach en respiration.



Lire aussi :

Essoufflement et battement du coeur rapide (tachycardie) ?

Essoufflement et bouffée de chaleur : comment se calmer ?