Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h)

Découvrez les 3 erreurs à ne surtout pas faire pour débloquer votre diaphragme et votre respiration (99% des gens font l'erreur n°2).

L'essoufflement correspond à une sensation d'inconfort lors de la respiration.

Ce simple réflexe du quotidien devient difficile.

Chez une personne bien portante l'essoufflement peut avoir lieu après un effort physique intense ou inhabituel.

Toutefois, cet essoufflement peut se manifester chez certaines personnes pendant ou après des efforts minimes tels que manger le repas.

Quelles en sont les causes ?

Dans les lignes suivantes, nous vous donnerons des réponses à ce questionnement.

Essoufflement en mangeant ou après le repas

Les causes de l’essoufflement pendant ou après le repas

L'essoufflement pendant le repas survient souvent quand vous mangez rapidement.

Un rythme élevé engendre une injection importante d’air dans votre appareil respiratoire.

Cependant, la majorité des cas d'essoufflement ont lieu après le repas.

Chez certaines personnes, à partir de 30 minutes après le repas, leur rythme cardiaque augmente dépassant le niveau de 100 battements par minute.

C’est un phénomène qu’on appelle tachycardie.

C’est la cause principale de l'essoufflement après avoir mangé.

Cette augmentation du rythme cardiaque est causée par une alimentation trop grasse, trop sucrée ou trop salée.

La pompe cardiaque est plus sollicitée que d’habitude.

Cela peut se produire aussi quand vous prenez un taux élevé de caféine ou une boisson énergétique.

Une autre possibilité qui peut causer un essoufflement est l'effet secondaire de certains antibiotiques.

Si vous êtes assigné à un traitement médicamenteux, consultez votre médecin traitant pour éliminer toute probabilité.

L'essoufflement après le repas est plus courant chez les personnes en surpoids, souffrant de troubles respiratoires ou digestifs.

Pour ce dernier cas, une intervention au niveau du tube digestif peut être nécessaire.

Une difficulté à respirer reliée à l’alimentation peut avoir des causes diverses.

Si cela se produit fréquemment ou quotidiennement, il est judicieux de consulter l’avis d’un spécialiste.

Un essoufflement peut révéler d’autres pathologies.

Vous pouvez tout de même vérifier si votre essoufflement n’est pas dû à certains aliments.

Il suffit de noter sur un carnet ce que vous avez mangé avant l'arythmie cardiaque et d’établir une comparaison par la suite.

Cela vous permettra d'identifier une raison probable.

Quelques mesures de prévention

Si vous présentez un cas d'essoufflement après votre alimentation de façon fréquente, pensez à arrêter ou diminuer au maximum votre consommation en caféine.

Évitez les graisses d’origines animales, et vérifiez le taux de cholestérol dans votre sang.

Mangez plus léger le soir pour favoriser une bonne digestion.

Durant la journée, mangez doucement et divisez votre prise de repas en petites sections.

Marcher après votre repas peut aussi améliorer votre digestion.

Privilégiez une alimentation allégée en sucre et en sel.

Lors de la prise de repas, assurez-vous de ne pas porter des vêtements serrés au niveau de la taille comme une ceinture et aussi au niveau de la poitrine.

Le tabagisme peut aussi être une cause non négligeable de l'essoufflement, ainsi que l’alcool et les drogues.

Pour cela, éliminez ces types d'habitudes si vous vous retrouvez dans le cas.

Un essoufflement pendant ou après le repas peut aussi résulter de votre style de vie ou d'un blocage de votre diaphragme.

Vous pouvez donc suivre cet atelier vidéo pour approfondir le sujet.

Toutefois, il est important de rappeler qu'un essoufflement peut être la partie apparente d’un iceberg et cacher une pathologie plus importante nécessitant un traitement approfondi.

En cas d’une fréquence récurrente, consultez toujours un spécialiste.



Lire aussi :

Essoufflement constant chez la personne âgée : quelle solution ?

Essoufflement et battement du coeur rapide (tachycardie) ?