Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)
Validé par : Cathy Maillot (ostéopathe D.O)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment débloquer votre diaphragme ? (atelier vidéo gratuit de 1h) ▶ Découvrez les 3 erreurs à éviter ainsi qu'une solution exclusive (méthode jamais vue ailleurs).

La dyspnée d’effort encore appelé essoufflement se traduit par une sensation de manque d’air qui empêche de respirer correctement.

Comme son nom l’indique, elle se produit lorsqu'une personne effectue un certain effort physique comme faire du sport.

Ces informations vous permettront d’en savoir un peu plus sur le sujet.

Dyspnée d'effort et essoufflement au sport?

Les causes de la dyspnée d’effort et essoufflement au sport

Une dyspnée d’effort a généralement pour origine des problèmes cardiaques ou des problèmes pulmonaires.

Elle a lieu lorsque le corps ne reçoit pas suffisamment d’oxygène, ou lorsque certains problèmes ou anomalies empêchent le sportif de respirer convenablement durant une séance.

Cela peut être produit par un défaut d’un des maillons de transport de l’oxygène dans l’organisme.

Il peut s’agir du système respiratoire, du système cardiovasculaire, du métabolisme énergétique des cellules musculaires ou encore du système de transport de l’oxygène.

En effectuant une activité sportive, une défaillance de l’un de ses systèmes peut se traduire par un essoufflement.

Lorsque vous êtes dans ce cas de figure, il vous faudra consulter un médecin qui se chargera de vous faire passer certains examens précis pour définir la cause exacte du problème.

Habituellement, la dyspnée est due à un problème au niveau des voies respiratoires.

Les sportifs sont en effet plus exposés par rapport à la moyenne à la Bronchoconstriction Induite par l’Effort (BIE) ou encore à l’asthme, ce qui peut constituer une cause de cette pathologie chez ces derniers.

Les symptômes de la dyspnée d’effort et essoufflement au sport

Pour déceler une dyspnée d’effort, certains éléments doivent au préalable être pris en compte.

Il s’agit de l’exercice spécifique effectué, de l’énergie fournie et du climat dans lequel l’on se trouve au moment de l’exercice.

Une fois ces informations prises en compte, vous pouvez chercher les symptômes.

Nous avons entre autres :

  • une toux à la suite de l’effort effectué ;
  • une difficulté à respirer normalement ;
  • des douleurs au niveau du thorax ;
  • une perte d’énergie ;
  • des palpitations ;
  • un malaise ;
  • des troubles visuels.

La dyspnée d’effort peut se manifester de diverses manières.

Diagnostic de la dyspnée d’effort et essoufflement au sport

Pour diagnostiquer la dyspnée d’effort, le médecin effectuera plusieurs examens.

Dans un premier temps, une auscultation cardiaque sera faite pour déterminer si cela provient d’un problème cardiaque ou respiratoire.

Suivront un électrocardiogramme de repos, une prise de sang, une radiographie du thorax et bien d’autres examens si nécessaire.

L’examen phare demeure tout de même le test cardiaque d’effort qui permet de contrôler l’état des maillons qui assure le transport de l’oxygène.

Traitement de la dyspnée d’effort et essoufflement au sport

Le traitement de la dyspnée d’effort dépend principalement de l’origine de cette dernière.

Lorsqu'elle provient d’un problème respiratoire par exemple, l’oxygénothérapie est adéquate.

Dans le cas d’une anémie, un apport en fer vous sera nécessaire et vous devrez subir une chirurgie cardiaque pour des attaques valvulaires.

Vous l’aurez donc compris, le traitement dépend principalement de la cause.

La dyspnée d’effort et l’essoufflement au sport sont des problèmes qui peuvent se révéler assez dérangeants pour les sportifs.

Ils peuvent révéler d’importants problèmes de santé d’où la nécessité de consulter un médecin dès qu’on observe les symptômes.

Dans tous les cas, il faudra procéder étape par étape pour reprendre une activité physique intense.

De plus, parfois la dyspnée d'effort est liée à un blocage du diaphragme et il sera donc indispensable de le libérer pour retrouver son souffle en toute circonstance.

Ainsi, quelle que soit la cause de votre essoufflement d'effort déterminée par votre médecin, vous pouvez appliquer quelques exercices de libération du diaphragme au quotidien pour améliorer votre situation.



Lire aussi :

Douleur sous le sternum au toucher : comment détendre la boule au ventre ?

Angoisse et gorge serrée à cause d’un essoufflement ?