Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)
Validé par : Cathy Maillot (ostéopathe D.O)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment débloquer votre diaphragme ? (atelier vidéo gratuit de 1h) ▶ Découvrez les 3 erreurs à éviter ainsi qu'une solution exclusive (méthode jamais vue ailleurs).

Le corps humain est généralement affecté par des douleurs qui peuvent se déclencher de partout.

Au centre de la poitrine, il y a un os qui est souvent frappé par des douleurs : le sternum.

Le sternum, est un os dédié notamment à la protection des organes vitaux sous la poitrine comme le cœur et les poumons, entre autres.

Ces douleurs surviennent fréquemment et la douleur peut s'intensifier.

Douleur sous le sternum au toucher? Boule au ventre!

Ces douleurs se ressentent au toucher et peuvent s’avérer particulièrement angoissantes : la boule au ventre est assurée.

Du fait de ces origines multiples et diverses, les pathologies ou douleurs liées au sternum sont particulièrement difficiles à prévenir.

Découvrez dans cet article tout ce qu'il faut savoir sur les douleurs sous le sternum.

Les différentes causes possibles des douleurs sous le sternum

Les douleurs sous le sternum peuvent avoir diverses origines.

L’une des principales pathologies mises en cause est l’arthrose notamment si les douleurs sont ressenties au toucher au niveau de la clavicule : de l'articulation sterno-claviculaire.

Une usure du cartilage provoque ce rhumatisme, ce qui provoque une douleur sous le sternum qui devient très gênante avec le temps.

Autre cause possible de douleurs sous le sternum, ce sont les troubles digestifs en particulier les spasmes œsophagiens.

Ce sont les mêmes types de douleurs que la personne ressent que dans le cas d’un problème cardiaque.

Ce spasme œsophagien peut être déclenché par la déglutition.

Ce qui accroît le stress et provoque une boule au ventre.

L'angine de poitrine est une pathologie coronaire qui peut également provoquer des douleurs sous le sternum.

Les conséquences de cette maladie peuvent s’étendre et devenir dangereuses, si elle n’est pas prise en charge à temps.

Lien entre douleur sous le sternum et la boule au ventre

Lorsqu'on parle d’émotion, on pense beaucoup au cœur et aux poumons qui sont grandement mis à contribution.

Certaines circonstances de la vie peuvent ainsi provoquer un ensemble d’émotions négatives dont le stress.

Cela peut alors modifier le système neurologique intestinal et entraîner des douleurs gênantes.

Le choc émotionnel touchant le cœur, la personne a donc du mal à respirer.

Elle ressent des douleurs au niveau du sternum.

Ces problèmes de respirations sont dus à la pression grandissante que subit l’individu du fait de son état de stress considérable.

Moins de respirations, c’est plus de douleurs sous le sternum.

Le ventre, ayant également une place centrale dans l’expression des émotions, l’un des symptômes les plus connus du stress constitue alors la boule au ventre.

Une bonne respiration pour détendre la boule au ventre

Lorsque les douleurs sous le sternum au toucher sont dues à une mauvaise respiration, la première chose à faire est de libérer le choc émotionnel, quel qu’en soit le type.

Si vous avez du mal à respirer à cause du stress et de l'angoisse, vous devez à tout prix vous détendre.

Il faut donc penser à vous calmer et à respirer profondément.

Une fois que votre respiration sera rétablie, vous serez plus relax et moins crispé.

La respiration va détendre votre diaphragme qui était jusqu'alors bloqué, ce qui limitera grandement les douleurs sous le sternum.

De ce fait, vous ressentirez moins la fameuse boule au ventre.

Si vous voulez avoir des conseils supplémentaires pour débloquer votre diaphragme, pensez à regarder cet atelier vidéo.



Lire aussi :

Douleur à la cage thoracique : que faire?

Dyspnée d’effort et essoufflement au sport : comment y remédier ?