Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)
Validé par : Cathy Maillot (ostéopathe D.O)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment débloquer votre diaphragme ? (atelier vidéo gratuit de 1h) ▶ Découvrez les 3 erreurs à éviter ainsi qu'une solution exclusive (méthode jamais vue ailleurs).

Les douleurs à la poitrine et au sternum sont un type de douleurs spécifique avec un fort impact psychologique.

Même si parfois, le mal peut être bénin, la plupart du temps, il est conseillé de consulter un spécialiste pour en déterminer l’origine.

Les douleurs à la cage thoracique sont d’origines diverses et le comportement à adopter face à celles-ci dépend de l’origine de ces dernières.

Quelles sont les bonnes attitudes à adopter face aux douleurs de la poitrine et du sternum ?

Trouvez la réponse dans la suite de cet article.

Douleur à la cage thoracique et au sternum, que faire?

Les douleurs sont d’origine musculaire : que faire ?

L’accumulation d’acide lactique dans les muscles pectoraux et dorsaux à la suite des exercices musculaires en particulier dans le cas de l’haltérophilie peut être une cause de douleurs.

Dans ce cas, un massage sportif est une bonne solution ainsi que la prise d’antalgiques.

Il est également important de veiller à avoir une alimentation équilibrée en acides aminés, protéines, lipides et glucides pour accélérer la reconstruction musculaire.

Les douleurs sont dues au manque d’oxygénation : que faire ?

L’expression « être hors d’haleine » explique expressément l’état qui induit les douleurs aiguës dans la poitrine.

En effet, il est possible que vous ressentiez une douleur poignante dans la poitrine après avoir couru fort et longtemps.

Cela est due à l’essoufflement provoqué par l’effort intensif.

Face à ce type de douleurs, vous devez :

  • arrêter immédiatement l’effort,
  • marcher quelques secondes,
  • aérer votre corps,
  • vous allonger à plat sur le dos,
  • respirer profondément.

Dès que vous reprenez votre souffle, hydratez-vous.

Les douleurs sont d’origine cardiaque : que faire ?

Dans le cas où la douleur se manifeste par une sensation soudaine et violente d’écrasement qui dégage des vagues de chaleur dans le cou, la mâchoire, les épaules et les bras (surtout du côté gauche), l’origine est fort probablement cardiaque.

Ce type de douleurs dure plusieurs minutes, s’intensifie lors d’un effort physique et diminue au repos.

Face à une douleur de ce genre, seul l’avis d’un médecin après consultation vous permettra de faire les bons gestes.

Les origines sont diverses.

Une crise cardiaque ou infarctus du myocarde

Certains spécialistes conseillent dans ce cas de se piquer l’extrémité de chaque doigt avec une aiguille pour faire couler un peu de sang dans le but d’en réguler le flux.

À titre préventif, il faudrait avaler un comprimé d’aspirine avant de s’endormir.

Une angine de poitrine ou angor

C’est une insuffisance d’irrigation sanguine du cœur.

Dans ce cas, la douleur est typiquement localisée derrière le sternum et déclenchée par l’effort.

Si vous souffrez d’angor, vous devrez garder sur vous en permanence un dérivé nitré.

Quelle que soit la forme (spray sublingual, comprimés), c’est un médicament qu’il est conseillé d'utiliser lorsque la douleur survient.

Évidemment, il ne vous exempte pas du tout de la prise des anti-angineux et antalgiques prescrits par votre médecin.

En dehors des causes, les douleurs à la poitrine peuvent être également d’ordre digestif (reflux gastrique).

Dans ce cas, on ressent une brûlure aiguë qui remonte de la poitrine jusqu'au larynx.

La prise de comprimés facilitant la digestion est nécessaire (sous prescription uniquement).

En définitive, sachez que, quelle que soit l’origine de votre douleur à la poitrine, il est également important d'arrêter immédiatement et sans délai, le tabac.

De plus, n'oubliez pas qu'un blocage du diaphragme peut également provoqué des douleurs à la cage thoracique.

Ainsi, il est donc important de le libérer pour diminuer voire faire disparaître vos douleurs.

Vous pouvez donc visionner cet atelier vidéo gratuit qui vous délivre de nombreux conseils.



Lire aussi :

Pourquoi je m’essouffle plus vite qu’avant ?

Douleur sous le sternum au toucher : comment détendre la boule au ventre ?