Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Il est admis par tous que la respiration influe sur la santé. De nombreuses méthodes promettent d'améliorer efficacement le système immunitaire. Toutefois, toutes ne sont pas sans danger. Parmi elles, la méthode de Wim Hof. En quoi consiste-t-elle et comment améliorer sa respiration efficacement et sans danger ? Explications.

Méthode de respiration Wim Hof : attention danger

La respiration, clé d'une bonne santé

Il n'est plus un mystère que bien respirer a des effets positifs sur la santé, tandis qu'une respiration déréglée engendre de nombreux désagréments.

En contrôlant sa respiration, le diaphragme libéré insuffle un rythme idéal d'inspiration et d'expiration aux poumons. Les quantités d'air inspirées et expirées sont parfaitement dosées en oxygène et en Co2 et les organes comme les muscles en profitent et peuvent jouer leurs rôles.

A contrario, un souffle déréglé engendre un blocage du diaphragme, les flux d'air et d'énergie ne circulent plus correctement, et les maux surviennent, plus ou moins graves : maux de tête, mal de dos, crampes, fourmillements, hyperventilation, stress...

De nombreuses méthodes prônent la capacité à renforcer le système immunitaire. Cependant, il est recommandé d'être très prudent, car certaines peuvent s'avérer dangereuses.

La dangereuse méthode respiratoire Wim Hof

Wim Hof a développé des capacités physiques d'extrême résistance au froid. Il a suivi volontairement un long entraînement pour aboutir à ce résultat, en s'exposant régulièrement au froid, aux conditions climatiques extrêmes et en travaillant sur sa respiration.

Évanouissement et crise de spasmophilie

Il a largement communiqué sur sa méthode respiratoire, en alertant lui-même sur les dangers qu'elle peut représenter. Celle-ci consiste à respirer par le ventre (mais avec la bouche ouverte), en suivant un cycle composé respectivement de grandes inspirations, d'apnées avec les poumons vides et d'apnées avec les poumons pleins.

Sous prétexte d'améliorer les capacités physiques et de favoriser la gestion des émotions, cette méthode provoque des réactions dans le corps, pouvant mener à l'évanouissement ou encore à une crise de spasmophilie.

Il est donc dangereux de procéder seul aux exercices, sans l'accompagnement d'un professionnel. De plus, cette méthode ne doit pas être pratiquée dans un contexte pouvant représenter un potentiel danger : se tenir debout, être dans l'eau, en voiture...

Mieux respirer sans danger avec la respiration intermittente

Il est possible de mieux contrôler son métabolisme en utilisant la respiration, mais sans danger.

Loris Vitry, coach en respiration et yoga thérapeute, a étudié et pratiqué toutes les techniques respiratoires connues depuis son adolescence. En s'appuyant sur ses expériences personnelles et professionnelles, il a créé son propre concept : la respiration intermittente.

Elle s’appuie sur des notions dont l'efficacité est actée, notamment le diaphragme libéré.

Il s'agit de faire circuler les flux d'air et d'énergie librement, selon le rythme naturel de la respiration, qui a pu se dérégler au fil du temps sous l'influence du stress, d'angoisse, de chocs physiques ou émotionnels...

Loris Vitry nous accompagne dans un processus de normalisation de notre respiration. Pour cela, il a conçu un atelier complet sous forme de vidéo, accessible gratuitement en ligne. Ses 7 vidéos portent ses meilleures conseils, applicables par tous et sans danger, pour mieux respirer au quotidien.


Lire aussi :

Comment soulager les douleurs au dos par la respiration ?

Comment guérir l’agoraphobie naturellement ?