Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)
Validé par : Cathy Maillot (ostéopathe D.O)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment débloquer votre diaphragme ? (atelier vidéo gratuit de 1h) ▶ Découvrez les 3 erreurs à éviter ainsi qu'une solution exclusive (méthode jamais vue ailleurs).

L'apnée du sommeil perturbe le repos nocturne, mais a aussi des répercutions en journée, sur la vie quotidienne. Il existe des traitements pour lutter contre "l'oubli" de respirer la nuit. Il est aussi possible de recourir à un moyen naturel. Quelle solution pour mieux respirer pendant que vous dormez ? La solution de Loris Vitry, coach en respiration.

Apnée du sommeil: Solution pour mieux respirer la nuit?

L'arrêt incontrôlé de la respiration pendant le sommeil

L'apnée du sommeil consiste en l'arrêt de la respiration pendant les périodes d'endormissement. L'arrêt dure un court laps de temps, de 10 à 30 secondes, et peut se renouveler plusieurs fois au cours de la nuit. Les médecins jugent l'apnée pathologique dès lors où la fréquence atteint les 5 arrêts par heure. Ces interruptions de la respiration sont tout à fait involontaires, elles se font de manière inconsciente. L'apnée du sommeil survient dans le cas d'une mauvaise respiration. L'air ne circule pas suffisamment, et la respiration se coupe plusieurs secondes durant.

Apnée du sommeil: fatigue, épuisement, burn-out

Les apnées perturbent le sommeil. Des micros-réveils, également très courts, succèdent aux périodes d'apnée pour que l'organisme puissent relancer le processus de la respiration. Le cycle de sommeil est perturbé, et le repos n'est pas réparateur. Les conséquences sont multiples. Les répercutions se font sentir au tout au long de la journée. L'organisme est fatigué, un état de somnolence peut survenir, ainsi que des maux de tête et même une crise de tétanie au réveil. A long terme, l'apnée du sommeil peut favoriser le risque de développer des maladies cardiovasculaires, de l'hypertension ou encore du diabète. Il est donc nécessaire d'agir pour mieux respirer la nuit.

Mieux respirer la nuit, la solution

Le trouble respiratoire qu'est l'apnée du sommeil peut avoir plusieurs causes. Un relâchement de la langue et du tonus musculaire sont souvent incriminés. Le pharynx et le diaphragme sont également en cause. Le diaphragme est le muscle de la respiration. S'il se bloque, le flux d'air ne circule plus normalement, et les répercutions se font sentir.

Il est possible de libérer le diaphragme bloqué en normalisant sa respiration. Un diaphragme libéré normalise le rythme des inspirations et des expirations. A la base inné, il est souvent perturbé et déréglé. Heureusement, il est tout à fait possible de réapprendre ce processus au corps, de normaliser sa respiration pour libérer rapidement et durablement le diaphragme. Cela constituer une étape essentielle et un moyen naturel pour mieux respirer la nuit et trouver un repos régénérant et salvateur.

Loris Vitry, coach en respiration, délivre ces précieux conseils pour réapprendre à mieux respirer. Dans son atelier vidéo complet et gratuit, il nous oriente vers 7 solutions pour corriger des erreurs fréquentes qui entrave la bonne respiration. L'application de ces conseils permet de se diriger vers la respiration intermittente, source de mieux être au quotidien, et pas important vers le retour à des nuits calmes et reposantes.

MISE A JOUR: l'apnée du sommeil équivaut à un faible niveau de CO2 au niveau pulmonaire. Dans l'atelier vidéo qui suit, vous pourrez mesurer cela et apprendre comment l'augmenter.



Lire aussi :

Spasmophilie et crise de tétanie: que faire?

Timidité maladive : comment vaincre sa gêne ?