Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)
Validé par : Cathy Maillot (ostéopathe D.O)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment débloquer votre diaphragme ? (atelier vidéo gratuit de 1h) ▶ Découvrez les 3 erreurs à éviter ainsi qu'une solution exclusive (méthode jamais vue ailleurs).

Le HIIT, qu’est-ce que c’est ?

Un entraînement intense, qui fonctionne par intervalles, censé booster votre cardio.

En quoi cette pratique sportive vous aidera-t-elle et si vous devenez un adepte, y a-t-il des trucs et astuces pour améliorer votre niveau ?

On vous dit tout dans cet article.

Comment pratiquer et progresser en HIIT ?

Le HIIT, c’est quoi ?

HIIT : comprenez High Intensity Interval Training ou en français "entraînement par intervalles de haute intensité".

On alterne très rapidement entre des phases où l’on accélère et où l’on ralentit, pour pouvoir récupérer et enchaîner avec d’autres séries d’exercices très intenses.

Pourquoi mettre des temps où l’on continue l’exercice plus lentement ?

Afin de ne pas lancer la production d’acide lactique qui impacte les muscles et empêche de continuer.

Le HIIT est souvent considéré comme une pratique brûle-graisse, dont on se sert pour perdre du poids rapidement et modeler sa silhouette.

Ce n’est pas la seule vertu et il ne faut pas se concentrer uniquement sur cet aspect.

Comment se déroule une séance ?

La durée totale d’une séance peut varier selon votre niveau : on est entre 20 et 30 minutes d’entraînement.

Il ne faut pas dépasser les 40 minutes, même pour les niveaux très avancés.

On peut se faire sa propre séance, en mettant ses propres exercices rapides et plus lents, ou suivre les conseils d’un coach.

Des séances sont également proposées dans des salles de sport.

Le but est d’accélérer suffisamment le rythme cardiaque, notamment sur les efforts intenses et très intenses, et pouvoir ainsi gagner en cardio.

Cette pratique est néanmoins déconseillée aux personnes souffrant de troubles cardiaques.

Il existe des niveaux, débutant, confirmé, expert, à choisir très minutieusement.

En général, il est plutôt conseillé d’avoir déjà un peu de cardio pour pouvoir commencer.

De quels exercices parle-t-on ?

Le but est de rester sur des exercices assez intenses, sans quoi le HIIT n’a pas d’intérêt.

Le cours se termine donc en étant complètement fatigué.

Au fur et à mesure des séances, vous serez capables de déterminer quelle partie de votre corps a le plus besoin de travailler (votre santé avant tout) et vos objectifs (se muscler, perdre du ventre, avoir un meilleur cardio, se sentir mieux, perdre du poids…) et vous adapterez votre entraînement ou demanderez à le faire adapter.

A l’extérieur, le HIIT à la maison, est un enchaînement d’exercices au poids du corps (on monte les genoux rapidement pendant 30 secondes), des sauts, des jumpings jacks ou même des burpees.

En salle, on utilise des appareils de cardio (tapis de course, rameur, vélo, vélo elliptique) et on enchaîne.

A l’extérieur on court par phase de 30 secondes à une minute en accélérant, puis on marche 1 minute 30.

De la course en fractionné très intense à alterner avec de la corde à sauter.

Comme toute pratique sportive, le HIIT demande un peu de patience avant de montrer ses effets.

Soyez régulier(ère), assidu(e) et à l’écoute de votre corps, et bientôt, vous ressentirez un certain manque quand vous raterez une séance !

Pour progresser, il faut être assidu sans s’en rendre malade non plus.

Pas plus de 3 séances par semaine.

Adaptez votre entraînement.

En résumé, le HIIT vous aidera à améliorer votre posture, vous musclera et vous fera gagner en cardio.

Ce qui va vous aider à mieux respirer.

Cependant, si vous avez le diaphragme bloqué, vous aurez du mal à réaliser ces séances et dans ce cas, il serait judicieux de commencer par des exercices qui permettent de le libérer efficacement.

Et seulement après, vous pourrez réaliser vos séances de HIIT sans aucun problème.

Pensez donc à regarder cet atelier vidéo pour découvrir quelques conseils avisés.



Lire aussi :

Quelle respiration pour augmenter son endurance durablement ?

Comment faire pour avoir du cardio au foot ?