Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La méditation a pour objectif de se recentrer sur soi, sur son corps, son ressenti, de vivre un instant de pleine conscience. Mais pour lâcher prise et laisser voguer ses idées, la respiration joue un rôle important. Comment respirer pendant les séances de méditation ? Pensez à la respiration intermittente. Explications.

Méditation et respiration : comment respirer en méditant ?

Bien respirer pour mieux méditer

La respiration est innée. Elle se fait naturellement, sans qu'on y pense. C'est une fonction vitale, qui nous permet de vivre. Elle nourrit nos cellules, notre organisme tout entier et notre esprit.

Il est acquis qu'une mauvaise respiration, saccadée et peu profonde, entraîne des réactions en chaîne dans notre corps, en raison de son manque d'oxygénation : douleurs musculaires, maux de tête, anxiété, dépression, fatigue, irritabilité, difficultés respiratoires... un cercle vicieux peut se mettre en place, nuisible à notre bien-être.

A contrario, bien respirer a aussi ses conséquences, avec cette fois-ci un cercle vertueux. Les symptômes précédemment cités seront diminués, le flux d'oxygène et d'énergie circulera mieux.

Sans ces gênes, conscientes ou inconscientes, il sera plus facile de trouver l'attention et la concentration nécessaires pour méditer.

Respirer, la base de la méditation

La respiration est indispensable à la méditation.

Les techniques de base pour méditer invitent d'ailleurs à se concentrer sur le rythme du souffle sans le modifier, à le visualiser pour se concentrer tout en laisser voguer les pensées et trouver la pleine conscience de notre corps.

La respiration apaise le corps, elle le détend, sous l'effet d'un massage interne. Elle le met donc en condition pour méditer. C'est là tout l'enjeu du fonctionnement du diaphragme.

Un diaphragme libéré pour bien méditer

Bien respirer passe par un diaphragme libéré. C'est ce muscle qui induit le rythme des inspirations et des expirations. Il est important qu'il ne soit pas rétracté, noué, bloqué, pour laisser le flux d'énergie et d'oxygène circuler librement, sans contraintes.

Loris Vitry, yoga thérapeute et coach en respiration, a beaucoup expérimenté les techniques respiratoires, jusqu'à développer son propre concept, la respiration intermittente.

Fort de ses expériences personnelles et professionnelles, il a constaté tous les bienfaits d'un diaphragme libéré et d'une bonne respiration.

Il a relaté pour nous 7 anomalies courantes en matière de respiration, à la fois causes et conséquences d'un diaphragme bloqué, et qui peuvent présenter des incidences sur la méditation.

Son atelier vidéo complet et gratuit disponible en ligne nous aide à mieux comprendre les enjeux d'une bonne respiration et à mesurer les corrections à apporter à notre manière de respirer. A méditer donc.

Découvrez 5 vidéos gratuites qui vous expliquent la seule solution pour libérer votre plexus solaire et votre diaphragme !


Lire aussi :

Stress et bouche sèche : quelle solution ?

Mal-être intérieur: Comment sortir de la tristesse?