Avertissement: Les informations qui vont suivre sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Atelier vidéo gratuit (1h) ▶ Déblocage du diaphragme

Lorsque l’on stresse, notre corps peut ne plus trouver de solution face au problème et donc causer des difficultés de respiration. Comment y faire face ?

Dyspnée inspiratoire et stress, quelle solution ?

Les problèmes respiratoires

On le sait, le quotidien est rempli de stress. Que ce soit au travail, dans les études, dans sa vie personnelle ou dans ses relations, on est exposé à de nombreuses situations où l’on peut être anxieux. Cela peut donc se traduire par une multitude de formes, plus ou moins graves. Certains vont se ronger les ongles, avoir les mains moites. D’autres vont tourner en rond ou ne plus avoir confiance en eux. Enfin, des gens vont développer des problèmes respiratoires qui peuvent parfois être très problématiques.

Ce phénomène est appelé dyspnée et se manifeste sous deux formes :

  • La dyspnée inspiratoire : on a du mal à inspirer de l’air
  • La dyspnée expiratoire : à l’inverse, on éprouve des difficultés pour expirer l’air.

La pathologie est caractérisée par un mouvement respiratoire difficile, que ce soit consciemment ou inconsciemment. De plus, la dyspnée est vécue différemment : soit c’est une tachypnée (accélération de la respiration), soit c’est une bradypnée (décélération de la respiration). Enfin, ce problème respiratoire varie en fonction de sa fréquence. Une dyspnée courte et rare sera dite aigue, quand une durée plus longue et une apparition à intervalle régulier sera dite chronique.

La dyspnée inspiratoire est souvent due à un obstacle au niveau du larynx : corps étranger, phlegmon, épiglottite, paralysie des cordes vocales ou encore tumeur. Ici on ne s’intéressera qu’au cas où le problème de respiration est due au stress.

Corriger la dyspnée pour se sentir mieux

Il convient d’abord de connaître les moments d’apparition de la difficulté respiratoire. Si vous savez que vous allez être stressé avant une certaine période, il vous sera plus facile de vous adapter et de trouver les clés qui vous permettront de sentir mieux.

De nombreux moyens vont permettre de faire disparaître votre stress et donc finalement la dyspnée. Gérer son emploi du temps afin de ne pas être surchargé, arrêter de fumer, manger sainement ou ne pas rester trop longtemps devant les écrans avant de s’endormir sont des petites habitudes à modifier et ainsi ressentir un effet bénéfique. Le sommeil qualitatif est également un allié de poids. Quand la nuit tombe, le cerveau et les muscles ont la nécessité de recharger leurs batteries afin d’avoir un fonctionnement optimal. Enfin, pour bien dormir justement, rien de mieux que de faire du sport. Cet anti-stress naturel va vous vider l’esprit, faire travailler vos muscles et diminuer vos pensées négatives.

Comment respirer pour soulager l'essoufflement ?

La respiration est réalisée par un organe que l’on appelle le diaphragme. Son rôle de rétractation est essentiel et s’il se retrouve bloqué, c’est tout le processus respiratoire qui est alors impacté. Libérer son diaphragme est donc quelque chose qui peut s’avérer vital. C’est pourquoi Loris Vitry, yoga-thérapeute, a construit pour vous un atelier vidéo gratuit qui vise à améliorer votre bien-être. A l’aide d’une méthode vous expliquant le rôle important de la respiration et des exercices ciblés, il va libérer votre diaphragme et améliorer votre confort personnel.


Débloquer votre diaphragme (atelier vidéo gratuit de 1h) ▶ Découvrez les pires erreurs à éviter et la solution inédite et exclusive (jamais vue ailleurs, ni au yoga, ni chez le kiné ou l'ostéo).

Lire aussi :

L'article précédent : Problème respiratoire dû au stress, que faire ?

L'article suivant :